Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« décembre 2003 »
LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le mouvement

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

dimanche 14 décembre 2003

138. Le temps qui laisse ses traces.

(suite de l'article 137)

Y'a pas à dire, le temps qui passe et laisse ses traces, c'est un truc un peu compliqué pour moi.
Déjà qu'on a pas besoin d'être aveugle, lorsqu'on vit en permanence aux côtés des siens, pour ne pas remarquer le temps qui fait son oeuvre...

Et puis, j'ai que cinq ans, moi.
Chui pas encore très "souvenirs", même si j'commence un peu à témoigner de moments vécus il y a quelques jours ou quelques mois (c'est normal à mon âge).

J'ai bien constaté qu'un jour donné -ch'sai pas pourquoi-, c'est la ginche, que tout le monde me fait alors la fête et me souhaite un bon anniversaire, mais ça ne permet pas vraiment de me rendre compte que le temps passe et que j'suis plus un bébé !
C'est long un an.
Faudrait un anniversaire tous les mois pour que je comprenne !


Mais ma difficulté à intégrer la notion du temps a d'autres effets dans ma vie.
J'vous explique :
Un voyant -vous-, dès votre plus tendre enfance, vous constatez immédiatement de visu la "pyramide des âges". Moi, j'dois me contenter de l'entendre au timbre de la voix, le constater aux comportements aussi.
Quant à la taille, c'est moins évident (J'sais même pas que chui deux fois plus haut qu'il y a cinq ans).

P't'être que l'absence de repères visuels explique donc un peu mon rapport difficile à l'autorité des adultes. Je VOIS pas en quoi ils ont plus d'expérience que moi...
C'est pas pa'sque j'ai une voix fluette et que je culmine à un mètre dix, que mon autodétermination n'a pas le droit de s'exprimer.

Mais finalement, aveugle ou pas, on est tous pareils et on est tous passé par là.

Tout ça pour dire que, même si mes vieux me l'expliquent souvent (genre le clou qu'on enfonce obstinément), j'imagine pas un seul instant que plus tard, j's'rai aussi grand que papa, avec une voix grave et des rides tout partout.

C'est décidément bien curieux le temps qui passe. Et sans la vue, j'vous garanti qu's'est encore plus étrange !
Par Bèrlebus :: dimanche 14 décembre 2003 à 16:17 :: Un monde à moi :: #163 :: rss


Vos commentaires

2003-12-15, 21:03:48
Coucou, LOU
Quel drôle de puzzle que la vie "sans voir", personne ne peut se mettre à ta place mais on peut comprendre ta difficulté de nous comprendre...Petit bout'chou, continue de faire confiance à toute ta famille qui t'aime tant et a tellement à t'apporter...Les années passent, même trop vite et il est normal que ce ne soit pas évident pour toi et je comprends que tout compte fait ce serait merveilleux de fêter ton anif tous les mois, 1 mois, c'est moins long qu'un an!!! Bonne soirée bonhomme, Bizzzzzzzzzzz,

Le samedi 4 décembre 2004 à 15:47, commentaire par ANDREE :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned