Journal de Lou
un petit prince pas comme les autres
  Bonjour, je m'appelle Lou.
Je suis un petit garçon qui ne voit bien qu'avec le coeur, ce qui rend la vie de mes parents et mon éducation épiques !
Je suis donc aveugle et différent dans ma petite tête blonde.
 

Recherche

Translation

 
 
 

Pour nous écrire

C'est ici

Archives

« octobre 2003 »
LuMaMeJeVeSaDi
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031
 

Categories

 

 Archives par Mois

Lou et le vent

 
 
 
 
 
 

MISE EN GARDE


...avec toutes mes excuses pour les personnes qui ne l'auraient pas compris, tous les textes de ce site sont pensés et écrits par moi-même (son papa).

Lou n'en est actuellement pas capable, tout comme il n'est pas capable à ce jour de comprendre "un ordinateur", "internet", ou se concentrer longtemps sur une conversation. Seul l'avenir nous dira si nous parviendrons à l’intégrer totalement le monde dans lequel il vit.

Il est donc clair que ces récits, bien que tous les faits rapportés soient bien réels, comportent une interprétation que je fais en fonction de son comportement. Mais pour bien le connaître depuis plus de cinq ans, je pense ne pas me tromper.

En savoir plus ? Rendez-vous sur la page lisez-moi.
 

Touché par le site?


Si ce site vous a fait du bien, vous a touché ou que sais-je encore, merci de nous aider à la faire connaître. Que ce soit par un mail à vos amis, au gré de discussions, ou d'un lien sur votre propre site.

Merci.
 

AUTRE SITES DE PAPA

 

INFOS ET AIDE
CECITE & HANDICAPS MENTAUX

 

D'AUTRES PETITS PRINCES ET PRINCESSES SUR LE NET

 

MA BLOGOSPHERE

 

RSS Feed

 

MERCI


Merci à la Fondation Roi Baudouin ("Parcours Hors-pistes"). Le nouveau design, l'hébergement et les traductions ont pu être réalisés grâce partiellement à son soutien financier.
 

Compteur


 
 

samedi 4 octobre 2003

37. Chronique du temps qui passe (1).

"A mesure que le temps passe, je mesure le temps qui passe (...) On s'embrassera dans le cou. Il y aura tout autour de nous." (Benjamin Biolay - les cerfs volants)
(libre à chacun d'y comprendre ce qu'il veut)

Histoire d'un samedi matin pas comme les autres... Quoique.

Maman et papa sont rentrés aux petites heures (concert puis resto avec des amis). Pourtant, à 7h30, le rythme de la semaine prend le pas sur leur sommeil. Moi, je gazouille et m'agite dans mon lit. Eva vient s'occuper de moi pour laisser maman et papa dormir un peu... Je suis adorable avec ma petite soeur, mais à 8h15... j'ai faim. Alors ma soeur monte chercher maman (samedi, c'est le jour de récup de papa). Elle se lève et me rejoint... Mais j'ai envie de papa. J'le sais pas, mais à ce moment là, papa il m'entend le réclamer et il se dit qu'il ne dormira plus . Il pense à la chanson de Biolay. Et si on se faisait un petit dej. en famille ? Croissants, jus d'orange frais, café et chocolat chaud pour les filles. (cela ne nous arrive pas souvent... étant donné les horaires si différents les uns des autres en semaine, et puis, comme il faut en permanence s'occuper de moi lorsque je mange, c'est pas évident d'être "ensemble").
Bref, papa se lève (il fera une sieste cet après-midi... car ce soir, ils sortent chez des amis, les fous!).
Lorsque j'entends les pas de papa dans les escaliers, j'exulte ; "Papa est là !". Toute la famille se retrouve dans ma chambre.
"Alors papa, il est où Benjamin Biolay?"
Maman m'explique qu'ils l'ont vu hier en concert (ca j'avais pigé, sinon j'en parlerais pas!)...
Maman: "Un concert, ça fait un petit peu beaucoup de bruit pour toi, mais un jour, on t'y emmènera".
Moi (têtu): "Il est où Benjamin Biolay? C'est quoi les Papous? On va au marché ?"
-"Mais non mon petit bonhomme, on est samedi!"

Moi (micro-crise):"Samediiiiii!"
Maman: "Demain, ce sera dimanche et tu iras au marché avec papa!"
Moi: "Il est où papa?"
Papa: "Je suis là!"
Moi: "Il est où dimanche?"
Maman: "Dimanche, c'est demain. Aujourd'hui, on est samedi."
Moi: "Il est où aujourd'hui ? Demain, c'est aujourd'hui. Et il est où Benjamin Biolay".
Papa (diversion... c'est pas ce matin qu'on y arrivera) : "Loulou, On va prendre un petit déjeuner tous ensemble. C'est pour ca que papa, il s'est levé tôt pour un samedi. Et puis, si tu veux, on écoutera Benjamin Biolay".
OK. Je marche ! Papa va aller à la boulangerie et au magasin de journaux (en ayant pris soin de me prévenir parce que j'aime pas quand il part sans prévenir).
Moi:"Papa, tu aimes bien le magasin de journaux ? " (un grand classique de mon répertoire).
Papa: "Oui andouille, j'aime bien le magasin de journaux!" Puis: "A tout de suite, Loulou."
Moi: "A tout de suite mon papa."
Mathilde a été sortie du lit (elle aussi) par le tintamarre familiale.
Petit dej. à 5. La vie est belle.
Papa photographie la "star" du jour : Eva et son plâtre que tous nous signons. Elle est aux anges.
Ainsi va la vie. Ainsi passe le temps. Maman m'emmène à une plaine de jeu... mais sa voiture a un pneu crevé. On ira à pied pendant que papa réparera la voiture de maman.
Il est midi. Le scribe va se transformer en mécanicien du dimanche.
Par Bèrlebus :: samedi 4 octobre 2003 à 14:12 :: Au jour, le jour :: #60 :: rss


Vos commentaires

jolie tranche de vie, un petit déj en famille ça a pas l'air, mais ça fait du bien de bousculer un peu les habitudes prises

Le samedi 9 septembre 2006 à 07:40, commentaire par laurence :: email :: #
 

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :
Email (facultatif) :
Site Web (facultatif) :
 
Anti spam :
Entrez les lettres figurant dans l'image ci-dessus.
 
Commentaire :
Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.
 
Neederlandse versie | English version | Mise en garde | Nous contacter | © 2004 - 2006 Luc Boland | Powered by WebDesigned